MENU

Votre allié pour un apport en minéraux

$12.95
FORMAT
QUANTITÉ

Copper Glycinate

Favorise la production et la réparation des tissus conjonctifs et la formation de globules rouges. Joue un rôle important dans le maintien d’une bonne santé globale.

Le sou canadien est peut-être obsolète, mais le cuivre demeure quant à lui un minérai de grande valeur. En fait, il est essentiel à la santé du corps humain. Au grand détriment de nombreux individus, l’importance du cuivre a été supplantée par son antagoniste, le zinc. Lorsque nous consommons des suppléments de zinc en trop grande dose (50 mg ou plus) afin de remédier à un problème de santé, cela entre en conflit avec l’absorption du cuivre alimentaire dans le sang et peut entraîner une carence en cuivre. Cela peut également affecter l’utilisation de l’oxygène, la fonction immunitaire, la réparation et le soutien des tissus conjonctifs, et plus encore.

Le cuivre est essentiel à la production de collagène.

Le cuivre contribue à la production de ferritine et d'hémoglobine et, de pair avec le fer, il augmente le niveau d'énergie.

Une supplémentation excessive en zinc restreint l'absorption du cuivre.

Les carences en cuivre sont associées à l'ostéoporose.

Le cuivre favorise la production de globules blancs (santé immunitaire).

Quelques mots sur Copper Glycinate

Le cuivre et le collagène. Le cuivre est essentiel à la production de collagène, la protéine structurale qui compose la plupart de nos tissus – notamment la peau, le cartilage des articulations, les muscles, les os et les vaisseaux sanguins. Les suppléments de collagène connaissent actuellement une grande popularité, mais rien ne garantit qu’ils seront assimilés en vue de répondre à un besoin spéci que de l’organisme. En e et, plutôt que d’être absorbé intégralement, le collagène est décomposé en acides aminés individuels par le système digestif.

Pour soutenir les protéines structurales, il est beaucoup plus logique d’opter pour du cuivre puisque, contrairement au collagène, il ne subit aucun changement pendant le processus de digestion. En combinaison avec l’acide ascorbique (vitamine C), le cuivre peut contribuer à la formation de collagène par l’organisme. Il constitue donc un supplément de choix pour les régimes végétariens et il représente un moyen de fournir les éléments constitutifs indispensables à la formation de collagène, et ce, sans avoir recours à des produits d’origine animale.

Le cuivre et le sang. Bien que le fer soit responsable du transport e cace de l’oxygène dans le sang, une supplémentation en fer à elle seule ne su ra pas à rétablir les niveaux de ferritine et d’hémoglobine en l’absence de (bon) cuivre. Cela est dû à la céruloplasmine, une protéine à laquelle les deux minéraux cher- chent à se lier. Une grande consommation de fer conjointement à un faible taux de cuivre dans l’organisme peut causer une fatigue chronique, des étourdissements et une perte d’énergie chez la personne anémique, la poussant ainsi à remettre en question la qualité des suppléments de fer qu’elle ingère.

Le glycinate de cuivre PLV est formulé à partir du plus petit acide aminé essentiel de la nature, la glycine, pour assurer l’absorption optimale des suppléments de l’intestin vers la circulation sanguine.

Il est important de noter que l’analyse des minéraux capillaires peut s’avérer
être un outil de taille pour détecter les niveaux de minéraux chez l’individu. Les suppléments de cuivre dont la dose équivaut à 1 mg peuvent être utilisés sans danger avec des suppléments de zinc – à condition de respecter des proportions adéquates chez les individus ayant un besoin en oligoéléments – sans craindre de dépasser les niveaux de l’un ou de l’autre.

Ingrédients

Ingrédients Médicinaux (par capsule):

Cuivre (Glycinate de cuivre) 1mg.

Ingrédients Non-Médicinaux:

Capsule 100% végétaire, Cellulose, stéarate de magnesium (source végétale).

Contient Aucun:

Gluten, blé, sucre, levure, lait, œuf, crustacé, soja, maïs, d’agents de conservation ni de colorant arti ciel. Ce produit est entièrement végétalien et halal.

Recherche

  • Gadi Borkow  Using Copper to Improve the Well-Being of the Skin. Curr Chem Biol. 2014 Aug; 8(2): 89–102.
     
  • Uauy R, Olivares M, Gonzalez M. Essentiality of copper in humans. Am J Clin Nutr. 1998 May;67(5 Suppl):952S-959S.
     
  • Rowin J, Lewis SL. Copper deficiency myeloneuropathy and pancytopenia secondary to overuse of zinc supplementation. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2005;76(5):750-751.

Nous aimerions connaître votre opinion!

Veuillez nous faire part de votre expérience avec nos produits. Après tout, ils sont conçus pour vous.

Les actualités dePLV